Rechercher
  • fannycomba87

«Le «personal branding» passe autant par le savoir-être que par l’identité numérique»

Notre identité numérique joue désormais un rôle déterminant, y compris sur le marché du travail. À quels points faut-il y prêter attention avant de passer un entretien d’embauche?

Dans cet article, j'ai eu l'opportunité de donner mes conseils sur la manière se présenter


Quelques extraits de l'article:

"Selon Fanny Comba, certains recruteurs se contentent de faire de simples recherches via Google. Seulement, lorsqu’on tape son nom et son prénom, nos comptes LinkedIn, mais également Facebook, Twitter, TikTok ou Instagram apparaissent fréquemment dans les premiers résultats de recherche. «Il faut être conscient que tout ce qu’on poste, partage, publie ne nous appartient plus et qu’il est important de savoir l’image que cela renvoie de nous», soulève Fanny Comba. Elle se refuse pourtant à toute censure: «Je ne vais jamais dire à une personne de supprimer ses contenus, je vais seulement la sensibiliser en prenant des cas concrets sur son profil et en lui disant que tel contenu, en tant que personne externe, je l’interprète de telle manière. C’est de la conscience digitale."


«Qu’importe le domaine professionnel, faire preuve de conscience et d’authenticité sont vraiment les maîtres-mots aujourd’hui en ce qui concerne son identité numérique.»

Fanny Comba, directrice de Comba Consulting et consultante marque employeur


Selon Fanny Comba, deux mots régissent aujourd’hui notre identité numérique: authenticité et conscience. «On se dirige vers une génération pour laquelle la séparation entre vie professionnelle et vie privée est plus fine. Il s’agit de la même personne, qu’elle soit en train de randonner ou de travailler sur un projet professionnel. Il est nécessaire de la prendre dans son entier», souligne-t-elle.


Du fait des coachings qu’elle dispense dans différentes écoles, l’entrepreneure est fréquemment en contact avec des étudiants. Elle se souvient en particulier d’une jeune femme au style vestimentaire très excentrique: «J’aurais pu lui dire d’être plus conventionnelle, mais elle aurait alors été obligée de se conformer à un moule et ce n’est pas le but. Mon rôle est simplement qu’elle soit au clair sur l’impact potentiel que cela peut avoir et qu’elle se dirige vers des entreprises qui lui correspondent», déclare-t-elle, avant d’ajouter: «Si elle tient absolument à travailler dans une banque, par exemple, je lui expliquerai les réalités du terrain et les portes qu’elle risque de se fermer avec l’image qu’elle véhicule, le tout est d’en être pleinement consciente.»


Si vous souhaitez développer votre marque personnelle ou marque employeur, n'hésitez pas à me contacter!


Pour moi, 2 mots régissent aujourd’hui notre identité numérique: #authenticité et #conscience. Rester soi mais avoir la conscience de la manière dont on peut être perçu/e. Il s’agit donc de conscience digitale.


Je ne conseille jamais d’essayer de rentrer dans un moule (car à force on finit par ressembler à une tarte 🎂) par contre je sensibilise sur le fait qu’on a tous des prismes de lecture différents et que ce qu’on poste influence la manière dont on est perçu.


Par ailleurs, dans le cadre des stratégies #MarqueEmployeur, je recommande aux entreprises de sensibiliser les collaborateurs sur ces aspects et de les accompagner afin qu’ils développent leur personal branding et donc leur employabilité.

Il s’agit de créer des situations win-win car au final, le collaborateur est le meilleur #ambassadeur de votre entreprise. Je recommande notamment l’expertise de Robin & Renaud avec qui je collabore sur les questions d #employeeadvocacy.


Donc oui, soigner sa présence digitale n’est même plus une question qu’on se pose aujourd’hui par contre la question est de savoir si on choisit de ne rien maîtriser et de poster sans réfléchir, de ne pas avoir de présence digitale, de coller aux codes de la société ou alors de poster en conscience avec authenticité.


Et vous? Quel est votre avis?


#marqueemployeur#employerbranding#employabilite#socialmedia#identitedigitale#combaconsulting

7 vues0 commentaire